Vendredi 28 décembre 5 28 /12 /Déc 16:08

Finalement le concept des manifs mensuelles pour la libération animale totale et absolue devrait se poursuivre en 2013 grâce à Cristi de Mouvement Vegan qui s’est proposé spontanément de reprendre la coordination.

 

 

Nous devrions être opérationnels pour le mois de février 2013.

Cristi a prévu quelques modifications comme un nouveau blog sur Wordpress, des listes de discussion et de diffusion, une page Facebook et enfin un compte sur Tweeter afin d’offrir une bonne visibilité au projet.

Par leurvienenousappartientpas
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Vendredi 14 décembre 5 14 /12 /Déc 08:39

C'est le titre et une analyse du site "La terre d'abord" que vous pouvez lire en cliquant ici

 

Ci-dessous ma réponse. 

Bonjour,

 

J’ai donc lu votre article et j’avoue ne pas avoir tout compris. En quoi, il n’est pas possible de manifester pour la libération animale?  Nous aurions pu revendiquer la fin de toutes les formes d’exploitation animale mais cela ne revient-il pas au même ? Certes, cela aurait sans doute été mieux compris du public mais en même nous voulions porter le concept de  libération animale, d’antispécisme, de veganisme dans la rue dans l’espoir que les gens puissent commencer à se poser la bonne question. De quel droit, nous humains, traitons les animaux ainsi comme naguère nous traitions des noirs ? Nous ne nous attendions pas à des miracles mais cela aurait pu avoir un peu de gueule si nous avions été à quelques-uns, ici ou là, à manifester régulièrement pour la libération animale. Ce n’était pas manifester pour la Révolution mais commencer la Révolution  sous un angle bien différent de celui des Indignés, puisque d’emblée, nous mettions sur un plan d’égalité les intérêts non-humains et humains.

 

Il y a déjà des manifestations contre la corrida, d’autres contre l’expérimentation animale et d’autres encore contre la fourrure, etc. Là, il s’agissait de manifester et contre la corrida et contre l’expérimentation animale et contre la fourrure mais aussi contre les manèges de poneys, la production de miel etc etc. en une seul fois et répéter tous les mois dans un maximum de lieux. Je sais que nous ne sommes peu nombreux mais je comptais sur l’effet boule de neige et faire naitre des « vocations » si j’ose dire. Il en a rien été puisque nous avons été boudés par les étrangers et nous avons dû faire face à une crise difficile en France portant sur l’éthique et la cohérence. Ethique : refus de la présence de l’extrême-droite et de leur complice, cohérence : être vegan ou du moins avoir projet de le devenir pour participer.

Ironie du sort, il se trouve que ce sont les gens manquant soit d’éthique soit de cohérence soit des deux qui voulaient participer. Si des vegans militants existent en France, ils ne sont qu’une infime poignée. A moins, qu’ils aient fait la même analyse que vous ; que j’aurai donc bien du mal à critiquer puisque n’en n’ayant pas compris les tenants et les aboutissants !

 

Enfin, j’ai beaucoup de respect pour le travail et le courage des membres de l’ALF. J’approuve leur stratégie (comparable dans une certaine mesure à la Résistance) mais qui ne pourrait porter ses fruits que si nous étions bien plus nombreux à pouvoir le faire.

Notre vision de la libération animale est complémentaire, il s’agissait de l’affirmer au grand jour et dans la rue. De quitter les lieux feutrés et universitaires des conférences pour s’adresser à tous, tant aux badauds qu’aux medias et aux politiques.

Commencer la Révolution !

 

Faute de militants, faute de détermination, ce projet est maintenant à l’eau.

Dommage, j’ai toujours la faiblesse de penser que c’était un projet formidable, bien supérieur à ce qui peut se faire aujourd’hui. Et mon humilité n’en prend pas un coup puisque je ne suis pas l’auteur de ce projet mais que je l’ai porté plutôt mal que bien d’ailleurs, quand on en voit le résultat. !

 

Toute contribution à ce débat est la bienvenue

Par leurvienenousappartientpas
Ecrire un commentaire - Voir les 11 commentaires
Dimanche 18 novembre 7 18 /11 /Nov 00:00

lim

 

Après Lodève, le 3 novembre, nous avons déployé notre banderole sur la place des Carmes de Limoges en ce samedi 17 novembre. A deux, comme nous en avons  l’habitude depuis bientôt un an que nous avons commencé cette action.

Malheureusement ce n’est pas une habitude que de notre région,  Cristi à Orléans, Sarah à St-Etienne, et d’autres personnes  sont confrontées à cette pénurie de militants.

Pourtant, me diriez-vous, des actions pour telle ou telle cause animaliste arrivent à rassembler des dizaines voire parfois des centaines de personnes. Certains militants sont même prêts à faire des centaines de kilomètres pour être présents, alors que là, nous proposions des manifs locales. Pourquoi donc une telle différence, pourquoi donc un réel boycott de la part du mouvement animaliste face à ce projet de manifs mensuelles pour la libération animale ?  Une opposition entre welfarisme et abolitionnisme ? Je ne le pense pas. Les personnes manifestant un jour contre la corrida, un autre jour contre l’expérimentation animale et encore un autre contre la fourrure, ne demandent pas un aménagement moins cruel de ces pratiques mais bel et bien leur abolition. Alors pourquoi boudent-elles le fait de manifester tous les mois près de chez elles contre toutes les formes d’exploitation animale?

Sans doute que notre demande d’intégrité est la conséquence d’un résultat aussi catastrophique (voir notre charte).

Le paysage animaliste français est bien à l’image de la France. Le Front National est le premier parti ouvrier de France et ils font mieux que les Verts et l’Extrême-Gauche réunis quant au nombre de votants (20 %), et nous retrouvons probablement ce pourcentage dans le mouvement animaliste. S’ajoute à ce nombre, celles et ceux qui disent ne pas faire de politique – alors que précisément vouloir une amélioration de la condition animale est bien faire de la politique !  -  et acceptent de militer avec des gens aux idées discriminatoires. La tolérance est de rigueur même chez des collectifs comme le CLEDA (membre des Al-Halmarks, sic !), Animô Toulouse qui affichent pourtant être opposés à toutes les formes de discrimination mais qui acceptent les gens d’extrême-droite ou leurs sympathisants, pour faire du nombre !!

Nous avons aussi été très étonnés que non seulement la question d’être vegan ou du moins en passe de l’être fasse débat mais pire encore provoque des clashes ici ou là. Nous n’exigions pas la « pureté vegane » mais que l’on y vienne à brève échéance. Quoi de plus normal quand on revendique la libération animale et il faudra bien que l’on m’explique comment trouver à manger un morceau de cadavre si  d’aventure nous obtenions la libération animale ? Oui, comment et pourquoi  manifester pour une chose dont au fond de soi-même, on n’a  pas envie qu’elle se réalise ? Peut-être parce qu’aujourd’hui, nous sommes passés  dans l’ère du militantisme-divertissement à fort renfort de musique, saynettes (plus ou moins pitoyables.)  On m’a même rapporté que sans ces mises en scènes, les manifestants ne viendraient pas et j’en conclus donc qu’elles ne sont pas là pour sensibiliser les passants mais pour « occuper » les manifestants. C’est d’une tristesse !...

Au final de cette hécatombe, nous sommes en droit de penser que le concept de libération animale, de vouloir affirmer, revendiquer son opposition à toutes les formes de maltraitance et de cruauté envers tous les animaux n’est pas, encore, à l’ordre du jour chez les militants. Bien sûr, comme il nous fut dit, il existe bien d’autres façons de militer; écrire un livre, produire un film, tenir des stands mais nous restons dans ces cas encore et toujours dans l’information mais jamais dans la revendication, dans l’affirmation que de la violence envers les animaux nous n’en voulons plus. Imaginez un instant  si des centaines de personnes  ici ou là, à travers la France et dans le monde s’étaient élevées, chaque mois, pour affirmer sa volonté de ne plus voir les animaux souffrir et mourir de notre égoïsme, de notre lâcheté et de notre cupidité. Imaginez un instant que le refus du spécisme devienne une force irrésistible pour le détruire et que nos frères animaux rejoignent la communauté des terriens et que nous prenions aussi en compte leurs intérêts. Imaginez !

Ce projet n’aura donc vécu qu’un an ! Le blog sera laissé en veilleuse. Celles et ceux en accord et avec cette démarche et avec notre charte peuvent nous contacter si elles comptent être réellement actives. Nous les en remercions comme nous remercions celles et ceux qui nous ont suivi dans cette aventure Lausanimaliste, Genèvanimaliste, Front d’Action Animaux, Mouvement Vegan ou qui nous ont rejoint au cours des derniers mois comme le MAS ou Olga.

Ce n’est qu’un au revoir, dans l’espoir qu’il soit de courte durée !

Libération Animale Totale et Absolue

Par leurvienenousappartientpas
Ecrire un commentaire - Voir les 12 commentaires
Dimanche 18 novembre 7 18 /11 /Nov 00:00

Samedi 3 novembre

 

Bruxelles : Deux militants ont choisi une formule originale en posant devant un graffiti de leur composition. Une façon de mêler l'art et la revendication.

Pour voir les photos, cliquez ici 

 

Genève I Lodève 

 

Samedi 17 novembre

 

Limoges

 

Le MAS à Saint-Etienne a joué de malchance, Sarah s'est retrouvée seule le 3 novembre, (ils étaient 14 au départ mais tout ce beau monde a fui quand elle a fait part de notre charte éthique et cohérence (décidemment !) et puis l'action antifa "Vivre sans peur" a été annulé alors qu'elle comptait y parler libération animale/antispécisme.

Mouvement Vegan a été confronté à la pluie.


Par leurvienenousappartientpas
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Vendredi 16 novembre 5 16 /11 /Nov 20:39
Hommage à Barry Horne
Pour la 11e édition, nous rendrons hommage à l'activiste Barry Horne, mort des conséquences d'une grève de la faim, le 5 novembre 2001.
Pour celles et ceux qui ne connaissent pas son parcours militants, nous vous invitons à cliquer sur ce lien.
Manifestation mensuelle et mondiale pour la libération animale totale et absolue

Le but est d'affimer notre détermination à en finir avec toutes les formes d'exploitation animale.
Nous ne voulons pas de cages un peu plus grandes, nous ne voulons plus de cage du tout !!
Pour en accroître l'impact il faut que des manifs ou des actions aient lieux dans un maximum de villes tant en France qu'à l'étranger.

Attention, bien lire ceci avant de s'engager 

Samedi 3 novembre

  • Auch,  de 17 h à 19 h, au rond-point principal en haute ville entre la rue Gambette et la rue d'Etigny, organisé par Front d'Action Animal  

 

  • Orléans, place de la République, à partir de 16 h, organisé par Mouvement Vegan - reporté à la semaine prochaine cause météo défavorable - 

 

  • Saint-Etienne, place Jean Jaurès de 16 h à 18 h , organisé par Sarah  du MAS  -Dans la mesure où personne n'a répondu présent présent pour l'action du 3, le MAS sera présent lors de la manif antifa "Vivre sans peur", place Jean-Jaurès, le samedi 10 novembre où il abordera cette discrimination si importante et pourtant si peu connue : le spécisme - 

 

  • Lyon,   place de la République  de 16 h à 18 h, , organisé par Olga - reporté au samedi 10 novembre - 

 

  • Lodève  le matin pendant le marché, organisé par LATA 

 

  • Saint-Paul les Dax, (sous réserve) heure et lieux à définir, organisé par le CLEAH 

 

 

 

  • Bruxelles, de 23 h à minuit, organisé par Acero Maui

 

Samedi 10 novembre

 

  • Limoges, place des Carmes de 15 h à 17 h, organisé par LATA (Libération Animale Totale et Absolue ex Réseau Antispéciste Poitou Charentes) - reporté au samedi 17 novembre -

 

  • Lyon,   place de la République  de 16 h à 18 h, , organisé par Olga

 

  • Saint-Etienne,dans la mesure où personne n'a répondu présent présent pour l'action du 3, le  MAS  sera présent lors de la manif antifa "Vivre sans peur", place Jean-Jaurès, le samedi 10 novembre où il abordera cette discrimination si importante et pourtant si peu connue : le spécisme. - reporté au samedi 17 novembre - 

 

  • Orléans, place de la République, à partir de 16 h, organisé par Mouvement Vegan 

 

 

Samedi 17 novembre : Saint-Etienne - annulé -  et Limoges reporté au samedi 17 novembre en raison du mauvais temps 



 

 

Par leurvienenousappartientpas
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires

Présentation

Créer un Blog

Recherche

Calendrier

Avril 2014
L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30        
<< < > >>
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés